Bande titre Images d'une vie canadienne: cahiers de coupures personnels
aller à la section Pages couvertures
aller à la section Cahiers de coupures
aller à la section Collection et création d'images
aller à la section Apprendre et s'amuser
aller à la section Chercheurs / lecteurs
aller à la section Touristes culturels
Évolution du rôle de la femme à l'époque de L.M. Montgomery (suite)

L'autonomie financière de Montgomery et ses idées ouvertes en matière d'éducation se retrouvent dans sa relation avec Frederica Campbell, sa première cousine et meilleure amie. Lorsque Maud souhaita aider Frede à aller au-delà d'un poste pauvrement payé d'enseignante d'une école de campagne, elle offrit deux années d'études au collège Macdonald de Montréal à Frede. Cette dernière devint l'une des ces femmes instruites et articulées qui profita du mouvement des arts ménagers et du travail d'Adelaide Hoodless. Frede qui avait prononcé le discours d'adieu de la classe, accepta un poste au nouveau Alberta Ladies' College de Red Deer et retourna ensuite au collège Macdonald comme monitrice du Home-Makers' Clubs du Québec. Lorsque au milieu de sa vie, elle prit la décision rapide d'épouser un jeune soldat durant sa dernière permission, elle s'inquiéta d'avoir à abandonner la carrière qu'elle s'était tant efforcée de développer. Indépendance et carrière étaient fortement prisées des deux cousines.

Dans les années 1920 et 1930, Montgomery -qui ne s'était pas battue pour les droits des femmes dans sa jeunesse-partageait aisément la scène avec des femmes radicales comme Nellie McClung, la juge Emily Murphy et même la suffragette britannique Emmeline Pankhurst. Montgomery était une défenderesse respectée de l'édition canadienne et avant que le mouvement moderniste et certaines sensibilités de l'ère du jazz repoussent portraits et paysages régionaux en marges des discussions sérieuses, elle était un des chefs de file de la promotion de la littérature canadienne.

Les romans de Montgomery eux-mêmes peuvent parfois sembler contradictoires quant aux messages qu'ils transmettent aux jeunes filles et aux femmes : dans Anne of Green Gables (1908), Anne Shirley peut être l'égale de Gilbert Blythe en première place des examens provinciaux et elle gagne la bourse d'études Avery, mais elle y renonce pour rester à Green Gables et prendre soin de Marilla. Mais même cette décision n'est pas l'abandon conventionnel qu'il semble être puisque Gilbert et elle s'entendent pour s'établir leur propre programme d'études. Anne ne sera peut-être jamais une suffragette militante, même en vieillissant, mais nantie de son baccalauréat, elle devient la directrice de l'école secondaire de Summerside à la fin de Anne of the Island (1915).

Rilla of Ingleside (1920), le roman qui porte sur la place des femmes en effort de guerre, affiche aussi des contradictions : même si Rilla est talentueuse et intelligente, elle n'a aucune ambition au-delà du foyer et passe la majeure partie de la guerre à s'occuper d'un bébé et d'apprendre tout ce qui lui sera utile comme mère et épouse. Parallèlement, ses sœurs aînées, tout comme leur mère, font un baccalauréat, et une amie d'une de ses sœurs va outremer pour travailler comme infirmière. Il se peut que dans ses écrits, comme dans sa vie, Montgomery voulait que les femmes puissent réellement faire des choix au sujet de leurs foyers et de leur carrières.

Les femmes autonomes n'ont jamais douté de la liberté dont jouissaient les personnages de Montgomery et par conséquent dont Montgomery jouissait elle-même. Les héroïnes les plus fortes de Montgomery demeurent les plus populaires parce qu'elles sont le reflet des questions mêmes auxquelles font de nos jours face les femmes dans la culture canadienne et les autres cultures : que signifie autonomie par rapport au fait de porter et d'élever un enfant et d'avoir une carrière? Qu'est-ce qu'un bon partenariat entre un homme et une femme? Comment peut-on apprécier les travaux ménagers dans une culture qui valorise productivité et technologie?

RechercheRecherche    Recherche avancéeRecherche avancée  go to Tell a Friend pageParlez-en à un ami  go to Site Index pageIndex du site
aller au site web du LM Montgomery Institute à UPEI aller au site web du Musée des beaux-arts du Centre de la Confédération aller au site web de la Bibliothèque nationale du Canada aller au site web de la University of Guelph aller au site web du Lucy Maud Montgomery Birthplace aller au site web du Musée virtuel du Canada go to English Home Page go to French Homepage Aller ? la page d'accueil fran?aise Aller ? la page d'accueil anglaise