Bande titre Images d'une vie canadienne: cahiers de coupures personnels
aller à la section Pages couvertures
aller à la section Cahiers de coupures
aller à la section Collection et création d'images
aller à la section Apprendre et s'amuser
aller à la section Chercheurs / lecteurs
aller à la section Touristes culturels
fleurs des cahiers de coupures de Montgomery

Montgomery adorait la couleur. En 1905, elle écrivait à son correspondant écossais George Boyd MacMillan : « Tout le monde aime la couleur, mais pour moi c'est une passion. . . . Tout ce que vous pouvez dire de la musique, pour moi s'applique à la couleur. . . . Sur ma table, on dirait qu'il y a un effet de pavots de Californie jaunes qui m'étourdit de plaisir chaque fois que je le vois » (MDMM,13-14). Les descriptions des romans et poèmes de Montgomery sont remplis de couleurs riches, qui s'expriment souvent en termes de fleurs. Ainsi, la première fois qu'Anne Shirley voit le Lac aux miroirs, dans Anne of Green Gables, la narratrice dit des couleurs de l'eau « Elles oscillaient entre le jaune crocus, le rose et le vert opalescent et une myriade de teintes plus délicates, auxquelles on n'a jamais trouvé de nom. » (AGG, 21)poem, flower souvenirs from scrapbooks

Les premiers cahiers de coupures sont remplis de fleurs, parfois découpées parfois pressées. Les fleurs servent de décoration pour les pages, de rappel des moments amusants et de souvenirs spéciaux de grandes occasions. Il semble aller de soi que le poème qui saisit le mieux l'esprit des ambitions de la jeune Maud lui ait servi de devise pour son Emily autobiographique et pour l'histoire autobiographique de sa propre carrière écrite en 1917, « Alpine Path », soit un poème qui porte sur une fleur, la gentiane frangée (The Fringed Gentian). La dernière strophe de ce poème, une apostrophe à une fleur, constitue ce que Montgomery décrit comme étant l'élément crucial de toutes ces visées et ambitions » :

Then whisper, blossom, in thy sleep
          How I may upward climb
The Alpine path, so hard, so steep,
          That leads to heights sublime;
How I may reach that far-off goal
          Of true and honoured fame,
And write upon its shining scroll
          A woman's humble name. (The Alpine Path, 10)

aller au site web du LM Montgomery Institute à UPEI aller au site web du Musée des beaux-arts du Centre de la Confédération aller au site web de la Bibliothèque nationale du Canada aller au site web de la University of Guelph aller au site web du Lucy Maud Montgomery Birthplace aller au site web du Musée virtuel du Canada go to English Home Page go to French Homepage Aller ? la page d'accueil fran?aise Aller ? la page d'accueil anglaise Fleurs pressées poème « Fringed Gentian » Fleurs pressées Fleurs pressées