Bande titre Images d'une vie canadienne: cahiers de coupures personnels
aller à la section Pages couvertures
aller à la section Cahiers de coupures
aller à la section Collection et création d'images
aller à la section Apprendre et s'amuser
aller à la section Chercheurs / lecteurs
aller à la section Touristes culturels

Clubs littéraires et cercles de presse

programne de la Cavendish Literary Society et The Cavendish Literary MagazineCavendish possédait une société littéraire active et au début des années 1900, alors que Montgomery y vivait avec sa grand-mère et qu'elle aidait à tenir le bureau de poste de la cuisine des Macneill, elle en était un membre bien en vue. Montgomery y récitait et y donnait des lectures. Elle aidait aussi à publier le Cavendish Literary Magazine. Cavendish était une communauté de gens instruits, capables de s'exprimer et les rencontres littéraires étaient des événements sociaux durant lesquels les gens échangeaient des idées au sujet des livres, qu'ils proviennent de la bibliothèque de prêt de Cavendish ou d'ailleurs. Montgomery tira profit des années passées au collège Prince of Wales (1893-1994) et à l'Université Dalhousie (1895-1896) ainsi que de son passage au journal Echo d'Halifax (1901-1902).

photographie de Marjorie MacMurchyLes dix mois qu'elle a passés au journal d'Halifax l'ont bien servie tout au long de sa carrière. Elle devint un des membres actifs du Canadian Women's Press Club quand elle vécut à l'Î.-P.-É. Dans ce qui parut dans les journaux au sujet de la visite du comte Grey à l'Île, en septembre 1910, on disait de Montgomery qu'elle était la vice-présidente des provinces maritimes du Women's Press Club. Marjory MacMurchy de Toronto était alors présidente de cette association. Plus tard, alors qu'elle habitait à Leaskdale, Norval et Toronto, Maud participa aux activités du Toronto Women's Press Club et du Canadian Women's Press Club, souvent invitée par Marjory MacMurchy (qui devint Lady Willison).

Lorsque Maud visita Boston en 1910, elle assista au vingt-cinquième anniversaire du New England Women's Press Club. Elle colla dans son cahier de coupures un long compte-rendu de l'événement ainsi qu'une photographie de Lilian Whiting, journaliste américaine de longue carrière et auteure à succès qui avait, dans ses écrits, parlé de l'« invisible » et de ses contacts psychiques avec Kate Field et Elizabeth Barrett Browning. Dans cette ville, Montgomery visita aussi l'Authors' Club.

Carte en l'honneur de L.M. Montgomery, Toronto Women's Press ClubPendant des années, elle fut présidente honoraire du Hypatia Club de Leaskdale (club de lecture et de discussion pour les femmes diplômées d'une université) qui tenait ses réunions à Uxbridge. Elle faisait partie de la Canadian Authors' Association en plus d'être membre du Toronto Women's Press Club et du Canadian Women's Press Club. Les cahiers renferment des coupures au sujet des rencontres auxquelles elle a assisté ou durant lesquelles on lui a rend hommage. (voir Lectures publiques)

En 1916, lorsqu'elle quitta L.C. Page de Boston et qu'elle prit comme agent John McClelland de Toronto, celui-ci lui conseilla de devenir membre de l'American Authors League. Elle le fit et lorsque sa poursuite contre Page commença, elle put demander un avocat de cette association.

coupure de presse de Montgomery à la défense de la littérature canadienneEn Ontario, Montgomery se lia d'amitié avec les auteurs Marshall Saunders, Nellie McClung et Marian Keith (Madame Duncan MacGregor). Elle devint de plus en plus engagée dans la défense de la littérature canadienne (voir Lectures publiques et Changements dans la perception au sujet des œuvres de Montgomery).


Inspirer les autres
Clubs littéraires et cercles de presse | Chefs d'État | Société littéraire de Boston | Lectures publiques

© MBACC 2002© MBACC 2002   Envoyez vos commentairesEnvoyez vos commentaires  MentionsMentions
RechercheRecherche    Recherche avancéeRecherche avancée  go to Tell a Friend pageParlez-en à un ami  go to Site Index pageIndex du site
aller au site web du LM Montgomery Institute à UPEI aller au site web du Musée des beaux-arts du Centre de la Confédération aller au site web de la Bibliothèque nationale du Canada aller au site web de la University of Guelph aller au site web du Lucy Maud Montgomery Birthplace aller au site web du Musée virtuel du Canada cyanotype de Cavendish Hall programme de la Cavendish Literary Society Cavendish Literary Magazine Coupure de Canadian Public Cold to its Own Literature Coupure de One Book dans Three Should be Canadian