Bande titre Images d'une vie canadienne: cahiers de coupures personnels
aller à la section Pages couvertures
aller à la section Cahiers de coupures
aller à la section Collection et création d'images
aller à la section Apprendre et s'amuser
aller à la section Chercheurs / lecteurs
aller à la section Touristes culturels
Liste des bibliothèques et archives
Bibliothèque Robertson Library, Université de l'Île-du-Prince-Édouard (UPEI)
L.M. Montgomery Institute, U.P.E.I.
McLaughlin Library, Archival and Special Collections, University of Guelph
Bibliothèque national du Canada
Centre des arts de la Confédération
Parcs Canada
Bureau des archives publiques de l'Î.-P.-É.

Silver Bush, Park Corner
À Silver Bush, Park Corner, vous pouvez vous attendre à voir la maison de la famille Campbell telle qu'elle était du temps de Montgomery et telle qu'elle l'a aimée au cours des visites faites dans sa jeunesse et à l'âge adulte. Vous vous souviendrez qu'elle s'y est mariée et qu'elle y retournait chaque fois que, durant la période où elle habitait l'Ontario, elle était de passage à l'Î.-P.-É. C'est la maison que l'architecte en herbe Hilary Gordon (de la série des livres Pat) qualifiait de « parfaite » et comme nous l'apprend son journal intime, Montgomery était du même avis. Le Anne of Green Gables Museum renferme de nombreux trésors, dont la bibliothèque à doubles portes de la résidence des Macneill (célèbre dans la série Anne), l'horloge qui carillonnait et l'orgue dont on s'est servi pour le mariage de Montgomery, en 1911, les boucles d'oreilles et le collier de péridot qui appartenait à sa bien-aimée cousine Frede Campbell, la courtepointe à pointes folles sur laquelle Montgomery a peiné, le coffre bleu, des photographies, des lettres et des premières éditions. À l'extérieur, vous pourrez y voir le Lac-aux-miroirs, un bouquet de bouleaux argentés et un ancien jardin et, de l'autre côté de la rue, vous apercevrez la maison du grand-père Montgomery et les eaux bleues du Golfe du Saint-Laurent. Les visiteurs, tout particulièrement ceux qui connaissant la vie et l'œuvre de Montgomery y trouveront des choses merveilleuses.

Anne of Green Gables Museum at Silver Bush
Park Corner, Kensington R.R., Î.-P.-É.

Macneil Homestead

Lieu de naissance
Le Lucy Maud Montgomery Birthplace est situé dans le village de Clifton, New London, Île-du-Prince-Édouard, sur la route 6, et il a vue sur le port de New London et la longue bande de sable de Cavendish. La maison a retrouvé son apparence originale et elle possède un mobilier qui correspond à la période de la naissance de l'auteure. On peut y voir certains meubles d'origine, dont un poêle Franklin et un orgue qui appartenaient à un membre de la famille Montgomery. Le conservateur qui y travaille accueille les visiteurs et les dirige vers la chambre de naissance de Lucy Maud Montgomery et leur montre les cahiers de coupures qui portent sur ses années d'études au collège Prince of Wales et ses années d'enseignement, des albums de ses premiers écrits et poèmes, des photographies, des portraits, des documents de famille ainsi que la robe, le voile et les souliers de noces de l'auteure.

Lucy Maud Montgomery Birthplace
Clifton Corner
Route 20, à partir de la route 6
New London, Î.-P.-É.

Uxbridge-Scott Museum
Crawfords à Norval
Bala's Museum

Bideford Parsonage

The Bideford Parsonage Museum
Un groupe de résidents inquiets a sauvé cette maison privée dans laquelle L.M. Montgomery alors âgée de vingt ans a été pensionnaire en 1894-1895 tandis qu'elle enseignait à l'école à une salle de classe de Bideford, située à courte distance de marche de la maison. De sa grande chambre située à l'étage de la maison du révérend Estey et de sa femme, Montgomery pouvait voir la baie de Malpeque. Dans son journal intime, elle notait qu'elle aimait se promener sur le rivage, à Bideford. En 1999, l'édifice devait être coupé en morceaux et expédié à Cavendishoù il devait être intégré à un village pour touristes. Un groupe de résidents de Bideford lança une campagne en vue de garder la maison à son emplacement d'origine et y parvint.

La maison a été construite vers 1870 pour Thomas H. Pope, comptable et télégraphiste. Pope vendit la maison à l'Église méthodiste qui s'en servit comme presbytère. En 1925, cette résidence devint le presbytère de l'Église unie et le resta jusqu'en 1972, au moment où elle fut vendue comme maison privée. En 1999, la Tyne Valley and Area Development Corporation l'acheta en partenariat avec la West Country Historical Society Inc. La West Country Historical Society entreprit de la restaurer et l'ouvrit au public à titre de Bideford Parsonage Museum.

On a érigé un cairn en 1977 là où se trouvait autrefois la No. 6 Bideford School, l'école à une salle de classe où L.M. Montgomery a enseigné en 1894-1895.

Personne-ressource :
Bideford Parsonage Museum
West Country Historical Society Inc.
C.P. 11
Ellerslie, Î.-P.-É. C0B 1J0
Tél. : 902/831-2817

L.M. Montgomery Heritage Museum, Park Corner

La maison qui a été la demeure de la famille de Donald Montgomery pendant plus de 150 ans a ouvert ses portes à titre de Lucy Maud Montgomery Heritage Museum en 1993.

Ce fut la résidence du grand-père de Lucy Maud Montgomery, le sénateur Donald Montgomery, et on croit que c'est le cadre de « Ingleside » dans la série Anne of Green Gables écrite par l'auteure. La pièce maîtresse de cette ferme de 200 acres bordée par le Golfe du Saint-Laurent et le Lac-aux-miroirs fut construite en 1877 et elle appartient encore à la famille Montgomery. On peut encore y voir les meubles d'origine.

Donald Montgomery (1805-1893) a été nommé sénateur de l'Î.-P.-É. lorsque l'Île se joignit à la Confédération, en 1873 et il occupa ce poste jusqu'à sa mort, en 1893. Son fils aîné, Hugh John, était le père de l'auteure, Lucy Maud Montgomery.

Lucy Maud Montgomery adorait « Grandfather Montgomery » comme elle l'appelait. Elle a passé beaucoup de temps avec lui dans sa maison et a écrit certains de ses poèmes et histoires dans la chambre du haut qui renferme encore les meubles qui étaient siens. C'est de cette maison que Lucy Maud et son grand-père partirent pour se rendre chez Hugh John, à sa maison de Prince Albert, Saskatchewan, en août 1890.

La maison est remplie de trésors de la famille Montgomery que Lucy Maud connaissait et dont elle a parlé dans ses livres et histoires comme le service à thé à boutons de rose de Grand-maman Montgomery [Anne of Green Gables]; « Magog », le survivant d'une paire de chiens de porcelaine à taches vertes [Anne of the Island, etc.]; l'horloge grand-père anglaise du XVIIIe [Anne of Ingleside, The Story Girl, etc.]. On peut aussi y voir des premières éditions des livres de Montgomery, certaines signées par l'auteure, des photographies de la famille et la Bible familiale.

La famille Montgomery continue d'offrir la légendaire hospitalité de l'Île aux visiteurs du monde entier qui se rendent au musée et qui souhaitent explorer le patrimoine de Lucy Maud Montgomery.


Le rôle en évolution des femmes à l'époque de L.M. Montgomery
Liste des oeuvres | Liste des bibliothèques et archives | Chronologie | Création de cette exposition virtuelle
voir aussi Collection et création d'images

© MBACC 2002© MBACC 2002   Envoyez vos commentairesEnvoyez vos commentaires  MentionsMentions
RechercheRecherche    Recherche avancéeRecherche avancée  go to Tell a Friend pageParlez-en à un ami  go to Site Index pageIndex du site
aller au site web du LM Montgomery Institute à UPEI aller au site web du Musée des beaux-arts du Centre de la Confédération aller au site web de la Bibliothèque nationale du Canada aller au site web de la University of Guelph aller au site web du Lucy Maud Montgomery Birthplace aller au site web du Musée virtuel du Canada go to English Home Page go to French Homepage Aller ? la page d'accueil fran?aise Aller ? la page d'accueil anglaise