Bande titre Images d'une vie canadienne: cahiers de coupures personnels
aller à la section Pages couvertures
aller à la section Cahiers de coupures
aller à la section Collection et création d'images
aller à la section Apprendre et s'amuser
aller à la section Chercheurs / lecteurs
aller à la section Touristes culturels
Les effets de Montgomery sur le reste du monde

Les œuvres de Montgomery ont fait connaître le Canada à un grand nombre de lecteurs. Ainsi, enfant immigrante de Chine, son excellence, la gouverneur général du Canada, Adrienne Clarkson, a appris à comprendre les coutumes et la culture du Canada par la lecture des romans de Montgomery. En 2000, Son excellence est devenue la marraine officielle du L.M. Montgomery Institute at the University de l'Île-du-Prince-Édouard.

Anne of Green Gables, page couvertureLa toute première traduction d'un livre de Montgomery s'est faite vers le suédois, en 1909, un an à peine après la publication de Anne of Green Gables en Amérique du Nord. Montgomery demeure une auteure populaire au Suède. Anne of Green Gables a été traduit dans plus d'une douzaine de langues et Montgomery a entraîné la création de clubs de lecture et de clubs d'admirateurs dans le monde entier. l?ambassadeur en train de d?voiler une plaqueEn Pologne, Montgomery est en quelques sorte devenue héroïne de période de guerre et plus tard, ses œuvres sont devenues une valeur importante sur le marché noir de la résistance polonaise. On remettait des exemplaires du roman de Montgomery aux soldats qui allaient au front durant la Seconde Guerre mondiale. The Blue Castle fut transformé en comédie musicale à Cracovie dans les années 1980 et jouait à guichet fermé. Aujourd'hui, il y a une nouvelle école L.M. Montgomery à Varsovie. La photo de droite montre l’ambassadeur en train de dévoiler une plaque.

Au Japon, Montgomery fait partie du programme scolaire depuis 1952. En 1939, lorsque Mademoiselle Shaw, missionnaire du Nouveau-Brunswick, quitta le Japon, elle donna son précieux exemplaire de Anne of Green Gables à son amie Hanako Muraoka. La réputée traductrice traduisit le texte en japonais Akage No Anne (Anne aux cheveux roux), dans le plus grand secret.Hanako MuraokaLorsque la Seconde Guerre mondiale prit fin et que les hauts-fonctionnaires envisagèrent de donner plus d’importance à la littérature occidentale dans les écoles, Muraoka sortit sa traduction d’Anne. Depuis ce temps, Anne, avec ses cheveux roux et son franc-parler amusant, fait partie de la culture japonaise. La bibliographie des éditions récemment publiée par Yuko Izawa donne une idée de la popularité dont Montgomery jouit encore au Japon (voir Mentions sous Oeuvres citées). Aujourd’hui, il existe une académie Anne au Japon; ils y a des clubs d’admirateurs nationaux; une école de sciences infirmières, surnommée la Green Gables School of Nursing, qui est jumelée à l’école de sciences infirmières de la University of Prince Edward Island. Tous les ans, des milliers de Japonais se rendent à l’Île-du-Prince-Édouard pour y visiter le pays d’Anne et Green Gables. Lorsque la maison Green Gables située dans le parc national a pris feu en mai 1997, les Japonais ont immédiatement réagi en envoyant de l’argent pour réparer et restaurer la maison. Des douzaines de magazines à papier glacé ont consacré des numéros entiers à des photographies de paysages de l’Île, à son artisanat et, bien sûr, aux sites consacrés à Montgomery et son œuvre. Un charmant symbole de connexion, un couple japonais, Mark et Terry Kamikawa, sont venus à l’Île-du-Prince-Édouard à cause de Montgomery et exploitent le Blue Winds Tea Room situé près de Montgomery's Birthplace à New London depuis plusieurs années. Ils servent des plats faits d’après certaines recettes de Montgomery.

Tous les deux ans, le L.M. Montgomery Institute de UPEI se fait l'hôte d'une conférence internationale qui porte sur la vie, l'œuvre, la culture et l'influence de Montgomery. Les participants et les conférenciers viennent d'Australie, du Canada, de la Chine, d'Angleterre, d'Irlande, d'Israël, d'Écosse, de Suède, du Japon et des États-Unis. On offre des bourses Montgomery dans les pays du monde entier. La liste électronique Kindred Spirits compte quelque cinq cents membres actifs et des douzaines de sites Web portent sur Montgomery. Les films basés sur les œuvres de Montgomery ont été traduits dans plusieurs langues.


Pourquoi étudier Montgomery | La vie de L.M. Montgomery | Les effets de Montgomery sur le reste du monde
Liste des œuvres | Liste des bibliothèques et archives | Chronologie | voir aussi Apprendre et s'amuser

© MBACC 2002© MBACC 2002   Envoyez vos commentairesEnvoyez vos commentaires  MentionsMentions
RechercheRecherche    Recherche avancéeRecherche avancée  go to Tell a Friend pageParlez-en à un ami  go to Site Index pageIndex du site
aller au site web du LM Montgomery Institute à UPEI aller au site web du Musée des beaux-arts du Centre de la Confédération aller au site web de la Bibliothèque nationale du Canada aller au site web de la University of Guelph aller au site web du Lucy Maud Montgomery Birthplace aller au site web du Musée virtuel du Canada go to English Home Page go to French Homepage Aller ? la page d'accueil fran?aise Aller ? la page d'accueil anglaise